image de fond
Logo marque Bretagne

Ré-écoutez l'émission "Culture Breizh" du 7 mai sur Egile - l'autre

En savoir plus sur...

Petit pays je t'aime beaucoup
Petit pays je l'aime beaucoup
Nando Da Cruz, in Petit pays


Egile

demain je meurs
trop tard pour vos manifs
et trop tard pour vos pleurs
demain je meurs
j'ai laissé derrière moi
ma famille et mes peurs
attiré par un monde
qu'on me disait meilleur
demain je meurs
pour arriver ici, j'ai fais le tour du monde
traversé les déserts et navigué dans l'ombre
demain je meurs
je nous pensais tous frères
d'une terre universelle
mais je sens dans mon dos
toujours vos regards noirs
moi qui pense que la peau
doit n'être qu'un miroir
je meurs, de vous
debout

YM, septembre 2011

Les éléments clés du spectacle

Le Cap-Vert

Carte Cap-Vert

Cet archipel sous le vent est l'invité d'honneur de « Egile ».
Si vous souhaitez avoir des renseignements sur le pays, ses coutumes, les gens qui l'habitent, si vous voulez préparer un voyage là-bas, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin sur www.mindelo.info.
Ce site, tenu par un Français émigré au Cap-Vert, est une mine de renseignements et, dans le cas où vous ne trouveriez pas ce qui vous intéresse, il possède un forum très actif.

Affiche 1er Fest-nozLe fest-noz


Le fest-noz est un moment qui revient régulièrement dans « Egile ».
En 2011, cet élément spécifique de la culture bretonne a été proposé pour inscription à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel de l'humanité géré par l'UNESCO. La décision du conseil devrait être connue courant 2012.
Le dossier de candidature et d'autres documents en rapport avec ce sujet sont consultables sur le site de www.dastum.net.


Aller sur l'article Wikipedia de l'Affiche rougeL'Affiche rouge


De nombreuses affiches sont collées pendant « Egile » : annonces de fest-noz, affiches de spectacles, affiches de soutien... L'une d'elles, consacrée au soutien des personnes sans-papier vivant en France, est directement inspirée de l'Affiche rouge. Rappelons que cette affiche servit à la propagande nazie anti-résistance suite à l'exécution des membres du groupe Manouchian, en stigmatisant leur origine étrangère, et juive de surcroît.
Le spectacle reprend également la chanson éponyme de Léo Ferré, composée sur un texte de Louis Aragon inspiré par l'événement.
Vous trouverez plus de renseignements dans l'article Wikipedia consacré à l'Affiche rouge.


Les associations qui nous accompagnent

L'association Morgane

Association Morgane L'association Morgane, fondée en 1993 à Poullan sur Mer, vient en aide aux enfants du monde. Elle s'est particulièrement intéressée aux enfants déshérités du Cap-Vert. En plus d'aides aux infrastructures locales d'accueil des enfants, l'association a mis en place un système de parrainage en direction des orphelins.
Nous avons ainsi supposé qu'Ignacio, le personnage principal de « Egile », était un orphelin capverdien qui aurait été parrainé par l'association Korriged Is. Ceci explique sa venue à Douarnenez, seul point d'attache avec le continent européen.
Si vous voulez aider l'association dans ses actions, nous vous invitons à aller sur le site/blog de l'association Morgane. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires.

Les associations des Arts du spectacle

« Egile » est un spectacle mêlant différentes disciplines artistiques : danse, théâtre, body-percussion, batuque, etc. Cela n'aurait pas été possible sans l'aide d'associations amies dont certains membres sont venus renforcer l'équipe des Korriged Is.

Fanfare A bout de souffleLa fameuse fanfare A bout de souffle de Douarnenez était déjà un partenaire des Korriged Is dans le spectacle « War an Aod ». C'est bien logiquement qu'elle revient ici, à travers l'évocation de l'évolution des spectacles de danse bretonne sur les 20 dernières années.

BatucaDouarnBatucaDouarn, la batuque douarneniste, vient apporter la touche afro-latino, pour ne pas dire capverdienne, à la couleur musicale du spectacle.


Ty Catch ImproTy Catch Impro est une compagnie totalement dédiée à l'improvisation théâtrale. Quelques-uns de ses membres sont venus grossir les rangs des Korriged Is pour pouvoir jouer la comédie en toute circonstance.

Association Vivre le mondeLa percussion sous toutes ses formes et dans toutes ses diversités, voilà le credo de l'association Vivre le monde. Les set de body-percusion qui ponctuent le déroulement du spectacle vous en feront la démonstration.


La marque BRETAGNE (BE)

BRETAGNE (BE) « Egile » est le premier spectacle à obtenir la marque BRETAGNE (BE), marque initiée conjointement par le Conseil régional, l'agence Bretagne Développement Innovation et le Comité régional du tourisme. Engagement, sens du collectif, ouverture, imagination, telles sont les valeurs portées par cette marque de territoire, véritable reflet de l'identité bretonne. Le spectacle « Egile » s'en veut un parfait exemple, tant dans son argument que dans sa réalisation artistique.
A travers « Egile », les Korriged Is contribuent à enrichir l'image nationale et internationale de la Bretagne et, par là-même, souhaitent promouvoir une marque de qualité et de notoriété.


La musique dans « Egile »

Les musiques du Cap-Vert

Morna, funana, coladeira, batuque, l'archipel du Cap-Vert est riche de formes musicales traditionnelles, issues du métissage entre l'Afrique, le Portugal et l'Amérique latine. « Egile » vous donne l'occasion d'en écouter ou découvrir quelques unes en version "originale".
Une forme particulière nous a plus intéressé, le batuque. Avant d'être une musique et une danse, le batuque est "un" batuque, c'est-à-dire une assemblée, généralement exclusivement constituée de femmes, qui se réunit en cercle pour chanter avec pour seul accompagnement de la percussion. Longtemps combattue par les colons blancs, cette forme musicale fait la part belle à la notion de communauté, notion également très présente dans la culture bretonne traditionnelle. De ce fait, il nous a semblé possible de transposer le batuque en breton sans pour autant le trahir, illustrant ainsi le possible métissage entre deux cultures musicales a priori très éloignées.
Vous trouverez plus de renseignements sur le batuque et les autres formes de musiques capverdiennes sur le site Mindelo (dont de nombreux extraits musicaux). Vous pouvez également visionner ci-contre un extrait vidéo du film "Batuque" de Julio Silvão Tavares (2006) qui vous prouvera combien cette tradition reste bien vivante encore aujourd'hui.

Les autres musiques "exotiques"

« Egile » retrace l'évolution des spectacles de danse bretonne à travers le regard du cercle celtique Korriged Is, acteur majeur de cette évolution. Pour cela, nous avons choisi de reprendre une scène caractéristique de chacun des grands spectacles que le cercle a proposé depuis une quizaine d'années. Mais reprise n'est pas copie et c'est plus la musique et l'atmosphère de ces scènes que leur chorégraphie elle-même qui ont guidé notre choix. Le travail chorégraphique a ensuite consisté à rendre dans cette seule scène emblématique tout ce que le spectacle en entier apportait de nouveauté.

Gavotte 'War an Aod'Emblématique du spectacle « War an Aod », la gavotte "War an Aod" l'était.
Composée spécialement pour le spectacle et jouée par la fanfare A bout de souffle, pour la première fois, une gavotte prenait une coloration cuivrée et traduisait en musique le travestissement des danseurs évoquant les Gras de Douarnenez. Gavotte des plus traditionnelles dans sa forme (en 3 et 4), jazzy dans ses aspirations, elle trompait son monde et fut un véritable tube (toujours disponible en CD - cliquer sur l'image pour écouter un extrait).

Je cherche après titine

C'est cette fois un tube historique que nous avons choisi d'utiliser pour évoquer « Je vous dirai... » : Titine, dont le titre exact est "Je cherche après Titine".
Composée en 1917 par Léo Daniderff au moment où la France découvre le ragtime (succès), réutilisée par Charlie Chaplin dans "Les Temps Modernes" 20 ans plus tard (re-succès), reprise par Yves Montand encore vingt ans plus tard (re-re-succès), cette chanson a traversé le XXe siècle au point d'être encore facilement identifiable aujourd'hui. Dans « Je vous dirai... », cette mélodie universelle et joyeuse servait de pont final entre les 3 lieux d'action : Douarnenez, le bateau militaire et Norfolk. Elle était aussi la preuve concrète que ragtime et danse bretonne, deux univers chorégraphiques très éloignés, pouvaient s'entremêler dans un même spectacle sans se dénaturer. Et c'était une grande nouveauté.

Le titre original est disponible sur CD dans "Anthologie de la chanson française enregistrée - 1900-1920 - vol. 10 - Les chansons sentimentales" mais nous avons mis en écoute la version instrumentale du spectacle.


Les chansons dans « Egile »

« Egile » permet d'entendre de nombreuses chansons, qu'elles soient du Cap-Vert, de Bretagne ou d'ailleurs. En voici le texte de quelques-unes avec traduction lorsque cela est nécessaire.
Un grand merci à Mic Dax du site www.mindelo.info pour les traductions depuis le créole capverdien.

Ces textes sont la propriété de leurs auteurs. Ils sont diffusés ici dans un but strictement informatif.
Todas as letras de músicas são propriedade dos seus respectivos autores.
All lyrics are property and copyright of their owners. All lyrics provided for educational purposes only.

Léo Ferré chante Aragon
L'Affiche rouge

Auteur : Louis Aragon
Interprète : Léo Ferré

Vous n'avez réclamé la gloire ni les larmes
Ni l'orgue ni la prièr' aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vit' onz' ans
Vous vous étiez servis simplement de vos armes
La mort n'eblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuits hirsutes menaçants
L'affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE
Et les mornes matins en étaient différents

Tout avait la couleur uniforme du givre
A la fin février pour vos derniers moments
Et c'est alors que l'un de vous dit calmement
Bonheur à tous bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

Adieu la peine et le plaisir adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui va demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivan

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline
Que la nature est belle est que le coeur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient leur coeur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant

Aller sans retour
Bijoux & babioles
 
Auteur :
Interprète :
Juliette Noureddine
Juliette

Ce que j'oublierai c'est ma vie entière
La rue sous la pluie, le quartier désert
La maison qui dort, mon père et ma mère
Et les gens autour noyés de misère...
En partant d'ici
Pour quel paradis
Ou pour quel enfer ?
J'oublierai mon nom j'oublierai ma ville
J'oublierai même que je pars pour l'exil.

Il faut du courage pour tout oublier
Sauf sa vieille valise et sa veste usée
Au fond de la poche un peu d'argent pour
Un ticket de train pour aller sans retour
Aller sans retour

J'oublierai cette heure où je crois mourir
Tous autour de moi se forcent à sourire
L'ami qui plaisante celui qui soupire
J'oublierai que je ne sais pas mentir
Au bout du couloir
J'oublierai de croire
Que je vais revenir
J'oublierai même si ce n'est pas facile
D'oublier la porte qui donne sur l'exil

Il faut du courage pour tout oublier
Sauf sa vieille valise et sa veste usée
Au fond de la poche un peu d'argent pour
Un ticket de train pour aller sans retour
Aller sans retour

Ce que j'oublierais... si j'étais l'un d'eux
Mais cette chanson n'est qu'un triste jeu
Et quand je les vois passer dans nos rues
Etranges étrangers humanité nue
Et quoiqu'ils aient fui...
La faim le fusil
Quoiqu'ils aient vendu :
Je ne pense qu'à ce bout de couloir
Une valise posée en guise de mémoire.

Batuque "Egile"
Egile
 
Auteur :
Interprète :
Aziliz Kerouanton, Gildas Sergent, Guylaine Sergent
Guylaine Sergent

Dedostait kozh ha yaouank, da glevet
ur sonenn nevez savet    
Stlapit holl stlapit en ho taouarn
Ur sonenn nevez savet enni santimantoù
koshoc'h 'vit ar bed    
Kanit ha kanit a-greiz kalon

Kreskiñ e-eun n'eo ket 'vit an den,
bravoc'h eo bevañ gant ar vignoned    
Bugale [him] (ezhomm) peus deus ho tud
ha tudoù him peus deus ho pugale    

P'emaout ket amañ n'on ket netra,
p'emaout amañ ez on frealzet    
Egile 'lak 'anon da greskiñ, koshat 'ran
gant sikour egile    

Approchez, vieux et jeunes, pour écouter
une chanson nouvellement composée    
Tapez tous tapez fort dans vos mains
Une chanson nouvellement composée dans laquelle
il y a des sentiments plus vieux que le monde    
Chantez et chantez de tout cœur

Grandir seul n'est pas pour l'humain,
il est plus beau de vivre avec les amis    
Enfants, vous avez besoin de vos parents
et parents avez besoin de vos enfants    

Quand tu n'es pas là, je ne suis rien,
quand tu es là, je suis rassuré    
L'autre me fait grandir, je vieillis à l'aide de l'autre

Dia 15 grogu ta caba
Cap-Vert, un archipel de musiques
 
Auteur :
Interprète :
Cacoi (Ricardo António Francisco dit)
Cacoi

Falode c'ma dia 15 grogu ti ta bem caba
Deus d'fende !
Mi am bem fazê nha alcool
M'ta leval, é tud ta bibêl
Coraja cop coraja garaf
Boca de Luis Cabel ta pital é so aguardente

Qond m'sai na ilha d'Madera
Co nha garganta ma nha violon
M'ba pa casa d'Maria Leitera
M'incontra Cacoi ma Ninaje
Oia Cacoi era tud sperod
Boca d'Cacoi pdi catchupa§
Oia Ninaje tita pdi tucim
Luis Cabel é q'pdi quartim

Maria Leitera é boa psoa
C ta liga pa nada dêss mund
El po qel grogu, qel catchupa ma qel tucim
Cacoi corê na catchupa
E Ninaje corê na tucim
Luis Cabel corê na sê grogu

Porquê grogu é métad dum homem
Mas grogu é métad dum homem
M'é pa qem é q'sabê bibêl
Qem é ca sabê bibêl
Panha grogu largal da mon
Tcha grogu pa três rapaz
Luis Cabel, Cacoi e Ninaje

O grogu ca bô matam
O grogu ca bô mata cabverdiano

On dit que le 15 du mois il n'y aura plus de grogue
Dieu ne fera pas ça !
Moi j'ai fait mon alcool
Pour en avoir, prêt à boire
Courage au verre courage à la bouteille
La bouche de Luis Cabel ne siffle que de l'eau de vie

Quand je suis allé à l'îlot Madera
Avec ma grande gueule et ma guitare
Chez Maria Leitera
J'ai rencontré Cacoi et Ninaje
J'ai fait venir un quart de grogue
Quand Cacoi a demandé une catchupa
Ninaje voulait du lard
Luis Cabel ne voulait que son grogue

Maria Leitera est une bonne personne
Elle ne se fâche pour rien au monde
Elle a apporté le grogue, la catchupa et le lard
Cacoi s'est précipité sur sa catchupa
Ninaje a englouti son lard
Luis Cabel a sifflé son grogue

Parce que le grogue est la moitié d'un homme
Mais le grogue est la moitié d'un homme
Pour qui sait boire
Celui qui ne sait pas le boire
Doit prendre le grogue et le laisser au loin
Le laisser à trois gars
Luis Cabel, Cacoi et Ninaje

O grogue ne nous tue pas
O grogue ne tue pas les Capverdiens

Luis Cabel et Ninaje sont des chanteurs populaires Capverdiens, amis de Cacoi.
§ La catchupa est un plat traditionel capverdien, sorte de cassoulet à base de haricots secs et de maïs.

Petit pays
Petit pays
 
Auteur :
Interprète :
Nando Da Cruz (Fernando Da Cruz dit)
Cesaria Evora

La na céu bo é um estrela
Ki ca ta brilha
Li na mar bo é um areia
Ki ca ta moja
Espaiod nesse monde fora
So rotcha e mar

Terra pobre chei di amor
Terra morna tem coladera
Terra sabe chei di amor
Tem batuco tem funana

Oi tonte sodade
Sodade sodade
Oi tonte sodade
Sodade sem fim

Du-'n' 'ba' 'n oabl out ur steredenn
Skeda ket tamm 'bet
Amañ 'ba'r r mor out ur sa-a-blenn
C'hleba ket tamm 'bet
Stlabe'et dre 'r bed a-vil-vern
Kerreg ha mor

Douar leun a garantez
Ga'r vombard hag ar bini-iou
Douar leun a garantez
Kan ha diskan ha gwerzioù

Kement a hiraezh
Hiraezh hiraezh
Kement a hiraezh
Hiraezh difin

Là haut dans le ciel tu es une étoile
Qui ne brille pas
Ici dans la mer tu es du sable
Qui ne mouille pas
Eparpillée de par le monde
Roche et mer

Terre pauvre remplie d'amour
Avec la morna et la coladera
Terre douce pleine d'amour
Avec le batuque et le funana

Tant de nostalgie
Saudade saudade
Tant de nostalgie
Nostalgie sans fin

Petit pays je t'aime beaucoup
Petit pays je l'aime beaucoup

Morna, coladera, batuque et funana sont des formes de musiques traditionnelles du Cap-Vert.
Transcritpion en breton : Koulmig Hascoët, Klervi Verveur